Qu’est-ce que la kinésiologie ?

Catégories associées : Addiction, Ballonnement, Bien-être du sommeil, Douleurs vétébrales, Energie, Fatigue, Insomnie, Lombalgies, Mal être, Manipulation, Non classé, Sommeil, Stress
kinésilogue

Qu’est-ce que la kinésiologie ?

La kinésiologie, étymologiquement « la science du mouvement » est une technique de rééquilibrage psycho-corporelle. Elle s’attache au bien-être global de la personne en tenant compte des aspects physique, émotionnel et mental. Sa principale caractéristique est l’utilisation du test musculaire pour connaître le fonctionnement de la personne, détecter et lever ses déséquilibres et éveiller son potentiel.

Quels sont les grands principes ?

La kinésiologie est « une pratique professionnelle destinée à favoriser un état d’équilibre et de bien-être » de la personne dans son ensemble.

Le test musculaire utilisé en kinésiologie consiste à établir un dialogue direct avec le corps. Il permet d’accéder à la mémoire du corps, d’identifier les facteurs contribuant aux blocages et la nature des corrections nécessaires pour les lever.

Il utilise la relation entre les émotions, le cerveau et les muscles.

En situation de stress, les muscles se vident de leur énergie et « déverrouillent », d’où les expressions « les bras m’en tombent » ou « j’ai les jambes en coton ». En temps normal ou lorsqu’il y a une émotion positive, les muscles «verrouillent ». Cette réponse du tonus musculaire face au stress permet ainsi un échange d’informations avec le corps.

La kinésiologie a pour objectif de réduire le stress afin de redonner à chacun la possibilité de recontacter son potentiel, de retrouver son pouvoir personnel, la capacité de choisir et d’accéder à ses propres solutions.

Le rééquilibrage énergétique de la kinésiologie s’effectue grâce à des méthodes empruntées à l’occident (chiropractie) et l’orient (médecine chinoise traditionnelle).

Quels sont les bienfaits de la kinésiologie ?

La kinésiologie s’adresse à tous et à tout âge.

Elle peut aider sur des problématiques physiques (douleurs, maladies, etc.) et psycho-émotionnelles (stress, peurs, phobies, anxiétés, angoisses, difficultés d’apprentissage, de sommeil, d’alimentation, etc.). Elle améliore la gestion du stress, la communication avec soi et l’autre, la confiance en soi, l’estime de soi, la prise de décision, les performances physiques et intellectuelles.
Elle aide à comprendre la cause d’un mal-être, trouver des réponses, des solutions et atteindre ses objectifs.

L’approche est majoritairement utilisée par des professionnels de la santé à l’intérieur de leurs fonctions.

Pour trouver des praticiens, qui s’affichent directement sous la bannière de la kinésiologie appliquée, voir les sites nationaux.

Comment devenir kinésiologue ? 

Offert par l’International College of Applied Kinesiology, le cours de base, qui enseigne la méthode de diagnostic, dure 100 heures. La formation complète, pour apprendre les techniques manuelles de traitement, requiert 300 heures de plus.

Comment trouver un kinésiologue ?

Pour trouver des praticiens, voir les sites nationaux et les kinésiologues référencés au sein de l’Union Nationale et Internationale de Kinésiologie (UNIK) et de la Fédération Française de Kinésiologie (FFK).

Comment se déroulé d’une séance

Après un entretien, l’objectif ou le thème de séance est déterminé. Le kinésiologue instaure ensuite un dialogue avec le corps par le biais du test musculaire, et cherche les informations et les équilibrages dont la personne a besoin pour trouver ses solutions et avancer vers son objectif. En fonction de la technique, la personne est assise ou allongée, toujours habillée. Elle est en interaction permanente avec le kinésiologue, qui facilite le dialogue et la compréhension entre la personne et son corps.

Le kinésiologue est un « professionnel de la gestion du stress et de la prévention en matière de santé » selon l’OMS. Il ne demande jamais de suspendre un traitement médical ni un suivi psychologique. Il encourage ses clients à consulter un médecin pour tout problème de santé. Il ne fait aucun diagnostic, traitement ou prescription.

Quelle formation ?

La formation est dispensée par des centres de formations spécialisés ou directement auprès de kinésiologues indépendants. Les centres de formations proposent un programme commun établi sur une nomenclature nationale et internationale d’unités de compétences, dans lequel l’étudiant trouve les éléments nécessaires à son cursus. Ils sont principalement référencés au sein de l’Union Nationale et Internationale de Kinésiologie (UNIK) et de la Fédération Française de Kinésiologie (FFK).

En France, la formation pour devenir Kinésiologue demande, entre autres, un cursus d’un minimum de 600h de cours répartis sur une période d’au moins 2 ans.

La kinésiologie est un « outil » de développement personnel formidable. Une façon de vivre au quotidien, en conscience et dans la bienveillance, avec soi et les autres. Elle permet d’agir en douceur au plus profond de chacun, sur la mémoire cellulaire, pour récupérer sa liberté d’être et développer un réel mieux-être.

Pas de commentaires

Poster un commentaire

shares